1. Aline Mercy
2. Projet open source
3. 50 heures

Divers développements de Laura Garnier, un personnage virtuel

Inspirée par des travaux comme « Project » de Nikki Lee ou «no ghost, just a shell » de Pierre Huyghe, Philippe Parreno et leur personnage Ann Lee, j’ai expérimenté la création d’un avatar sur internet et l’ensemble des questions que cela amenait sur l’identité, la réalité, le virtuel ou la relation. 
Dans un premier temps, le processus a été personnel, et moi seul choisissais du destin de Laura. Mais dans une seconde phase, j’ai estimé que mener un processus participatif avait bien plus de sens aux vues des questions que je voulais soulever. 
C’est ainsi que l’idée d’une identité open source est née. Celle-ci passant par le développement d’un site collaboratif et d’autres péripéties online mais aussi, à l’occasion, d’une apparition dans le réel par le jeu d’une actrice. 
Le caractère artistique de cette œuvre se trouve pour moi moins dans les rendus matériels mais bien dans les processus opérés, participatifs et parfois déstabilisants. Je pense avoir stimulé ma réflexion et je l’espère, celle des participants et des spectateurs. C’est pourquoi, afin de rendre compte de ce processus, j’ai choisi de créer un livre, retraçant librement différentes directions qu’a pu prendre Laura. 

http://garnier.hotglue.me/